dans

Droit de réponse de Madame FAYOLLE à l’article « Harcèlement moral au Rectorat »

Droit de réponse de Madame FAYOLLE à l’article de A. OUSTADH paru dans le site web 976news.fr le 23 juin 2021 et intitulé « Harcèlement moral au Rectorat ». 

Monsieur Le Directeur de la Publication,

Vous soutenez que « « Mouta se dit victime d’un rapport d’inspection discriminatoire, établi par l’inspecteur d’académie IPR Pascal Marsilloux et signé par sa cheffe Mme Loetitia Fayolle, ce rapport à charge est un véritable réquisitoire qui risque de lui coûter un licenciement sec ».

Vous ajoutez que « l’administration de l’éducation nationale use de méthodes d’intimidation, de dénigrement, d’infantilisation » 

Vous affirmez que « certains chefs d’établissement (…) abusent de leurs positions pour malmener des employés ».

Ces affirmations sont inexactes et laissent entendre que je n’exécuterais pas mes fonctions d’Inspectrice pédagogique régionale du Rectorat de Mayotte avec l’impartialité requise et dans le strict respect du référentiel de compétences des métiers de l’éducation paru au bulletin officiel de l’éducation nationale du 25 juillet 2013.

Plus généralement, vous insinuez que le Rectorat n’accomplit pas ses fonctions comme il le devrait.

Or, j’affirme qu’en qualité de membre de l’éducation nationale depuis 30 années, j’accomplis mes fonctions dans le respect des règles et des référentiels de compétences de la profession et qu’il en est de même pour l’ensemble des membres du Rectorat.

Les accusations à mon encontre et à l’encontre du Rectorat sont purement mensongères.

Madame Loetizia FAYOLLE

Qu'en pensez-vous ?

Droit de réponse de Madame FAYOLLE : Affaire Bacar Mouta

Droit de suite, affaire Bacar MOUTA